I don't mind living in a man's world, as long as I can be a woman in it.

- Marilyn Monroe

Je suis en deuil!

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

Football is life

C’est pareil à chaque année…. dès que le Super Bowl se termine, je suis envahie par une immense vague de chagrin et je me mets à déprimer. Il faut dire que cette année, la terrible défaite des Broncos de Denver 43 à 8 face aux Seahawks de Seattle… que dis-je, le massacre, ajoute à ma tristesse. Pauvre Peyton!

super-bowl-xlviii

En fait, le week-end du Super Bowl marque un peu la fin d’une époque. C’est la conclusion d’une autre saison de la NFL et pour moi, ça officialise la fin de la saison de football de mes frères.

C’est comme lors d’une peine d’amour… Je n’ai plus le goût à rien. Je passe mes journées devant la télévision en pyjama à regarder les grands classiques (Remember the titans, Friday Night Lights, Rudy, …). Je m’empiffre d’ailes de poulet et de nachos… et j’attends que ça passe.

Rudy

Comme on dit souvent…. Le temps arrange les choses! Un de perdu, dix de retrouvés! Le soleil brillera demain! Bref…. Le football recommencera bien assez vite!

Le truc c’est que lorsque ça commence, c’est tellement intense qu’on se laisse rapidement submergé par notre passion. Comme un compagnon de vie, le football nous accompagne dans notre quotidien. Il nous fait vivre d’innombrables joies et, quelques peines. Dans les succès comme dans les échecs, dans les moments de fierté comme dans les déceptions, dans la santé comme dans les blessures, le football est partout. Pendant près de sept mois par année, il devient le personnage principal de notre vie et tout tourne autour de lui.

Alors quand ça prend fin… on se sent dérouté, un peu perdu et terriblement seul! Ça nous prend quelques jours, voire quelques semaines pour recommencer à vivre sans le respiratoire artificiel. Et la douleur finit par s’estomper tranquillement.

Et soudainement, on revient à la vie. On s’installe une nouvelle routine, on oublie…. On se fait une nouvelle vie! J’avoue qu’il m’arrive parfois même de regarder le hockey. Mais il faut faire attention aux fausses passions, aux rebonds. Ils ne remplaceront jamais notre véritable amour. Ça répond à un besoin,  ça comble un vide, mais c’est fade. Il n’y a pas de vraie relation. On se fait à croire qu’il y en a une … mais dans le fond, on sait très bien que notre cœur est ailleurs et qu’il n’y aura jamais rien pour remplacer notre premier grand amour.

Mais comme n’importe quelle cicatrice… le temps finit par arranger les choses et panse nos blessures.

On devient de plus en plus fort…. Jusqu’à la prochaine fois! Jusqu’à ce que le football recommence!

C’est le cycle de la vie!

Bon off season tout le monde!

END of the 2012 Season

Mots-clefs : , , , ,