I don't mind living in a man's world, as long as I can be a woman in it.

- Marilyn Monroe

Articles marqués avec ‘#Colldiv2’

Saison 2014 – Les Vulkins donnent la victoire aux Nordiques

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

La foule était nombreuse dans les estrades du stade Yvon-Paré pour souligner le début de la saison à domicile des Vulkins. À cette occasion, les Mauves (1-0) affrontaient les Nordiques du collège Lionel-Groulx (0-1). Les hommes de Christian Perron, forts d’une victoire à leur premier match sont apparus solides et en confiance sur le terrain. Toutefois, un festival d’erreurs leur a vite fait perdre le moral. Finalement les Vulkins n’ont jamais réussi à s’inscrire au tableau. Ils ont été blanchis 36 – 0 par les Nordiques. L’attaque des Mauves, amputée d’éléments importants, a éprouvé certaines difficultés à compléter ses jeux. Le quart arrière Jean-François Côté semblait manquer d’options. À deux reprises, l’attaque des Vulkins s’est retrouvée en bonne position de marquer, mais les deux séquences se sont terminées par une interception des Nordiques et un touché. Le quart arrière Jean-François Côté a vu ses passes interceptées à cinq reprises pendant le match alors que l’attaque des Mauves a été victime de plusieurs revirements. Malgré tout, il faut noter le beau travail entre autres du receveur recrue Cédrick Carmichael, du vétéran Guillaume Bédard et du nouveau porteur de ballon, Jean-Christophe Thibault. Ces joueurs ont donné de l’espoir aux partisans à plusieurs […]

Un gladiateur des temps modernes – Portrait de Rémi Côté

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

    L’histoire raconte que les gladiateurs étaient des combattants professionnels qui luttaient dans l’arène… jusqu’à ce que la mort s’en suive (pour eux ou leurs rivaux). Ils étaient dévoués corps et âme. Le peuple les considérait comme de vrais héros de l’arène. À voir Rémi Côté jouer au football, on comprend rapidement qu’il fait partie de la trempe de ces grands guerriers de l’ère romaine. Gladiateur des temps modernes, Rémi se donne entièrement à son équipe et son sport. J’ai eu la grande chance de voir Rémi jouer au football dans l’équipe collégiale des Vulkins de Victoriaville, ces deux dernières années. Dès que j’ai vu le numéro 5 en action, j’ai été impressionnée. Intense, passionné, fort, voire indestructible,  Rémi joue avec son cœur et déploie tous ses talents pour le bien de son équipe. Rémi, c’est le genre de joueur qui en donne toujours plus. Pour lui, la loi du deuxième effort c’est une règle et non pas une exception. Il continue à avancer dans l’adversité… Il est le genre de joueur qui continue à accumuler des verges, même avec trois ou quatre joueurs de l’équipe adversaire sur son dos. Chaque match lui laisse une nouvelle blessure de guerre, […]

Je suis en deuil!

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

C’est pareil à chaque année…. dès que le Super Bowl se termine, je suis envahie par une immense vague de chagrin et je me mets à déprimer. Il faut dire que cette année, la terrible défaite des Broncos de Denver 43 à 8 face aux Seahawks de Seattle… que dis-je, le massacre, ajoute à ma tristesse. Pauvre Peyton! En fait, le week-end du Super Bowl marque un peu la fin d’une époque. C’est la conclusion d’une autre saison de la NFL et pour moi, ça officialise la fin de la saison de football de mes frères. C’est comme lors d’une peine d’amour… Je n’ai plus le goût à rien. Je passe mes journées devant la télévision en pyjama à regarder les grands classiques (Remember the titans, Friday Night Lights, Rudy, …). Je m’empiffre d’ailes de poulet et de nachos… et j’attends que ça passe. Comme on dit souvent…. Le temps arrange les choses! Un de perdu, dix de retrouvés! Le soleil brillera demain! Bref…. Le football recommencera bien assez vite! Le truc c’est que lorsque ça commence, c’est tellement intense qu’on se laisse rapidement submergé par notre passion. Comme un compagnon de vie, le football nous accompagne dans notre quotidien. […]

D’hier à aujourd’hui – Portrait de Philippe Lapierre

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

Philippe a été un des premiers joueurs de football que j’ai eu le plaisir de rencontrer. Il a joué avec mes frères pendant près de 10 ans pour les Pirates du Richelieu. J’ai ainsi eu la chance de le voir évoluer au fil des années. Philippe m’a touchée de plusieurs façons. Étant moi-même une grande émotive, je me suis rapidement reconnue dans l’intensité de Philippe. Il m’a inspirée par sa détermination à vouloir atteindre ses objectifs. Il faut dire que sa présence ne reste jamais inaperçue. Il ne laisse personne indifférent. Énergique et passionné, Philippe exprime chaque idée qui lui passe par la tête. Si, avec les années, il a appris à contrôler ses ardeurs, il n’a pas pour autant diminuer l’intensité avec laquelle il s’implique dans le football. Homme de cœur, joueur d’équipe, Philippe est le coéquipier idéal et l’ami fidèle que vous voulez avoir. Après avoir effectué un bref passage dans le football Junior avec les Cougars de Saint-Léonard, il évolue maintenant avec l’équipe collégiale des Voltigeurs de Drummondville. Grand gaillard de 6’2, 195 lbs, Philippe se remet d’une blessure qui l’aura empêché de jouer la saison dernière. Malgré cette épreuve difficile, Philippe n’a pas perdu sa motivation […]

#CollDiv2 – Victoire in extrémis des Géants sur les Phénix

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

Si j’avais vu cette fin de match dans un film, j’aurais trouvé cela exagéré. En effet, digne d’un grand classique de Walt Disney, les Géants de St-Jean ont réussi l’impossible en remportant le match 39 à 38 sur le dernier jeu de la partie avec à peine 1 seconde à jouer. Laurent Ladouceur s’est illustré en héros en attrapant la longue passe incertaine de Jérémie Mongeon-Duby dans la zone des buts. Et comme si ce n’était pas assez, il aura fallu attendre plusieurs secondes interminables avant de connaître la décision des arbitres… Touché St-Jean! Grâce à cette victoire, les Géants se méritent un laisser-passer pour la grande finale, la semaine prochaine. Retour sur le match… Les Géants se sont inscrits au tableau à leur première séquence  à l’attaque, l’œuvre de Samuel Dupuis sur une course de sept verges. Mais les champions en titre ne s’en laissent pas imposer. Ils reviennent à la charge et marquent deux touchés, un à la suite de l’autre, sans réplique des Géants. Ce résultat est l’œuvre d’une course de 90 verges de Félix Marquis-Chevrier et d’une autre de 54 verges de Robbie Dejean. Les Phénix prennent les devants pour la première fois du match. C’est […]