I don't mind living in a man's world, as long as I can be a woman in it.

- Marilyn Monroe

#CollDiv2 Quart de finale – Nordiques vs Phénix

Ecrit par Anouk sur . Publié dans Football

Un pas de plus vers le Bol d’or …
Les Phénix accèdent à la demi-finale

Course de Félix Marquis-Chevrier

Après avoir été victimes de deux revers à la fin de leur saison régulière, les Phénix du collège André-Grasset renouent avec la victoire lors de ce match crucial de quart de finale. Ils l’emportent 23 à 15 contre leurs vieux rivaux de la division 3, les Nordiques du collège Lionel-Groulx.

Un samedi gris, froid et pluvieux où la seule bonne chose à faire… c’est de regarder du football. Nous nous sommes donnés rendez-vous au collège André-Grasset pour assister à ce premier tour de séries éliminatoires. Retour sur le match…

Un début lent … mais empreint d’espoir
La défensive des Phénix fait du bon boulot. Le porteur de ballon des Nordiques, Benjamin Gingras représente la seule menace des Phénix en cette première demie, mais les Oiseaux du collège André-Grasset ne donnent aucune chance à leurs adversaires. Ils n’accordent aucun point pendant les deux premiers quarts.

De son côté, l’attaque des Oiseaux, menée par Alex Campeau a été un peu plus longue à démarrer. Malgré de belles percées en première demie, les Phénix n’arrivent pas à inscrire de touché. Ils doivent se contenter de deux placements qui leur permettent de rentrer au vestiaire à la mi-temps avec une mince avance de 6 points.

Deuxième demie…
Les Nordiques commencent avec le ballon et menacent à leur première séquence offensive. Ils créent la surprise et inscrivent le premier majeur du match, ce qui leur permet de prendre les devants 7 à 6.

Les Phénix n’ont pas dit leur dernier mot. L’attaque des Oiseaux se met en branle. Rodney Alcimé, sur une course de 5 verges, inscrit le premier touché des siens et redonne ainsi l’avance aux Phénix. 13-8

DSC_0202

Une erreur qui coûte cher …
Une mauvaise remise des Nordiques lors d’un botté de dégagement permet aux Phénix de récupérer le ballon. Le botteur a perdu le ballon après avoir été durement frappé par Louis-Charles Dussault. Le ballon est récupéré par Benoît Marion qui en profite pour se rapprocher dangereusement de la zone payante. L’attaque profite de cette opportunité pour inscrire un deuxième touché. La marque est alors de 20 à 8 en faveur des Phénix à la fin du troisième quart.

Trop peu, trop tard
Les Nordiques réussissent à nouveau à rejoindre la zone des buts et à diminuer l’écart à 23-15, mais le facteur temps commence à jouer en leur défaveur.

Une interception de Félix Hurtubise des Phénix en fin de partie met fin à tous les espoirs des Nordiques de revenir dans le jeu.

Les hommes de Tony Iadeluca repartent avec la victoire 23-15 et les Phénix s’envolent en demi-finale.

DSC_0307

Mentions spéciales

  • Les Phénix se sont permis, pas une, pas deux, pas trois, mais quatre interceptions aux dépens du quart des Nordiques, Félix Garant-Gauthier. (Les œuvres respectives d’Anthony Beauchamp-Frezza, Francis Janelle, Georges Hope et Félix Hurtubise.)
  • Éblouissante performance de Félix Marquis Chevrier qui a accumulée 235 verges en plus d’inscrire un touché.
  • Les deux touchés des Nordiques ont été l’oeuvre de Félix Garant-Gauthier.

Ailleurs dans le réseau, les Volontaires de Sherbrooke ont battu les Condors de Beauce Appalaches 43 à 30 et de leur côté, les Géants de St-Jean ont eu raison des Islanders du Collège John Abbott en l’emportant 37-28.

Prochains matchs
Les Volontaires de Sherbrooke affronteront les Titans de Limoilou, pendant que les Phénix recevront les Géants de St-Jean, samedi prochain le 9 novembre.

Mots-clefs : , ,